Afrique du Sud - Algérie - Angola - Benin - Burkina Faso - Burundi - Cameroun - Centrafrique - Comores - Congo - Côte d'Ivoire - Djibouti - Egypte - Erythrée - Ethiopie - Gabon - Gambie - Ghana - Guinee - Guinee Bissau - Guinee Equatoriale - Iran - Kenya - Liberia - Libye - Madagascar - Malawi - Mali - Maroc - Mauritanie - Niger - Nigéria - ouganda - Rwanda - Sénégal - Sierra Léone - Somalie - Soudan - Tchad - Togo - Tunisie - Turquie - Zimbabwe -
Africa TV

Vaste offensive de l'armée nigériane contre les islamistes de Boko Haram

Dépêches
L'agent présumé de la CIA arrêté à Moscou enquêtait sur l'attentat de Boston
Jerry Brown, sauveur de la Californie
Merkiavel va nous sauver de Merkel
Le combat de Cécile Kyenge pour l’intégration sera long
Géorgie: Mystérieuse opération à Lopota
Dossiers
Mexique: plus de 85.000 manifestants contre la violence
MEXICO (AFP) - Plus de 85.000 personnes, selon une estimation des auto(...)
Ouganda: Total achète pour 1,47 milliard de dollars le tiers d'un gisement de Tullow Oil
Le géant pétrolier français Total a annoncé mercredi avoir acheté pour(...)
L'Egypte mise sur le tourisme "révolutionnaire"
Quelques semaines après la révolte qui a poussé les visiteurs occident(...)
Plus tôt l'Allemagne sortira du nucléaire, mieux ce sera, assure Merkel
Plus tôt l'Allemagne sortira du nucléaire, mieux ce sera, a déclaré la(...)
Yémen: Saleh prêt à quitter le pouvoir début 2012
Le président yéménite contesté Ali Abdallah Saleh est prêt à quitter l(...)
Reactions de la diaspora


Etats-Unis: "va en enfer Barack", polémique autour d'une publicité dans le métro

Japon: le combat exemplaire d'un maire pour sa ville et ses deux fils

Corruption: le Fonds mondial de lutte contre le sida doit améliorer ses contrôles

Les Nations unies déclarent deux régions du sud de la Somalie en famine

Syrie et Libye exhortées par le G8 à mettre un terme aux violences

L'Europe promet d'aider Ouattara à stabiliser la Côte d'Ivoire

L'UA demande à Gbagbo de céder immédiatement le pouvoir

Immigration : Rome demande à l'UE d'accueillir des immigrés

Sommet de la Cédéao sur fond de crise ivoirienne qui s'aggrave

Partenaires










Autres sites d'informations sur la guinée >>
Bissau: la junte interdit les manifestations, l'Union Africaine menace les putschistes

Politique  >  

BISSAU - L'Union africaine (UA) a suspendu la Guinée-Bissau à la suite du coup d'Etat du 12 avril, menaçant de sanctions les putschistes qui ont interdit toute manifestation dans ce pays miné par l'instabilité et le trafic de drogue.


Le Conseil de paix et de sécurité de l'UA "décide (...) de suspendre, avec effet immédiat, la Guinée-Bissau de toutes ses activités de l'Union africaine, tant que l'ordre constitutionnel ne sera pas rétabli", a annoncé Ramtane Lamamra, commissaire africain, à l'issue d'une réunion à Addis Abeba.


"Etant donné la fréquence des coups d'Etat en Guinée-Bissau", l'UA a demandé à l'Afrique de l'Ouest "de lui soumettre, dans les deux semaines, une décision ou une proposition de sanctions" contre les putschistes et leurs soutiens civils et militaires, a-t-il dit.

Dans la nuit, une délégation ouest-africaine, composée de hauts responsables politiques et militaires, avait déjà affiché "une grande fermeté" face aux putschistes avec lesquels elle s'était entretenue plusieurs heures, selon des sources proches des discussions.


"La Cédéao (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest) a pour principe d'avoir une tolérance zéro pour tout exercice du pouvoir par des voies non conventionnelles", a rappelé le président de sa commission, Désiré Trago Ouédraogo.
Selon lui, les représentants de la junte ont réaffirmé leur engagement, déjà proclamé à plusieurs reprises, de rétablir les institutions dissoutes après le coup.


Pourtant, quelques heures à peine après le départ de la mission ouest-africaine, la junte annonçait l'interdiction de toute manifestation menaçant les contrevenants d'une "sévère répression.


Dans l'après-midi, de jeunes partisans de l'ancien Premier ministre Carlos Gomes Junior, arrêté par les putschistes tout comme le président intérimaire Raimundo Pereira, avaient prévu une marche à Bissau pour protester contre le coup d'Etat et réclamer la "libération sans condition" des dirigeants interpellés.


Cette libération est "une condition sine qua non d'un retour à l'ordre constitutionnel" avait insisté dans la nuit de lundi à mardi le chef de la délégation ouest-africaine.


Le coup d'Etat est intervenu à un peu plus de deux semaines du second tour de la présidentielle qui devait opposer le 29 avril M. Gomes Junior, donné favori, à son principal opposant Kumba Yala. Ce dernier avait annoncé qu'il refusait d'y participer invoquant des "fraudes massives" au premier tour.


Dimanche, 17 partis d'opposition, au premier rang desquels le Parti de la Rénovation sociale (PRS) de Kumba Yalla, avaient accepté de passer un accord avec la junte sur la dissolution des institutions du pays et la création d'un Conseil national de transition (CNT). Lundi, leurs dirigeants avaient tardivement condamné le putsch.


Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a estimé que les putschistes ne faisaient qu'"aggraver la crise politique dans le pays en annonçant leur intention de mettre en place un gouvernement national de transition".


Selon M. Ouédraogo, la Cédéao "prendra des dispositions pour que les modalités du retour à l'ordre constitutionnel soient précisées avec toutes les parties prenantes".


Il a affirmé que la Cédéao était prête à "remplacer les troupes angolaises" dont la présence dans le pays depuis 2011 n'a jamais été acceptée par l'armée bissau-guinéenne.


Depuis son indépendance en 1974, la Guinée-Bissau, ancienne colonie portugaise, a connu une succession de coups d'Etat, tentatives de putsch et assassinats politiques, illustrant l'emprise d'une armée jugée pléthorique pour un petit pays d'1,6 million d'habitants.


A plusieurs reprises, des réformes de l'armée ont été annoncées sans jamais pouvoir être mises en oeuvre.


AFP


IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE


RECHERCHER
   
Zoom sur 3 pays
Un soldat français tué dans un accident de la route au Mali

Au Sénégal, grand ménage au sein de la fonction publique

Rwanda: l'opposante Victoire Ingabire plaide sa cause alors que s'achève son procès en appel

Zoom Photos
Le médiateur Blaise Compaoré tend la main(du diable)au CNDD
Obama renoue avec la Chine
Les Guinéens disent non à la candidature du Capitaine Dadis
Les nouveaux président et vice présidente de l'Union Européenne
Le médiateur Blaise Compaoré tend la main (du diable)au Capitaine Dadis
Obama consolide les relations USA - Chine
La junte qui a pris la Guinée en otage (Sékouba, Dadis,Toto)
Les Guinéens disent " NON" à la candidature du capitaine Moussa Dadis Camara
Herman van Rompuy, le nouveau président de l'Union Européenne


Reactions de la diaspora  ::  Partenaires  ::  Zoom sur 3 pays  ::  Zoom Photos  ::  Contact  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro